Le château d'Herzogenrath

Herzogenrath 126-2

La ville de Rode avec le village d’Afden à l’avant-plan et l’église St. Mariä Himmelfahrt et Rolduc à l’arrière-plan (archives de la ville de Rode).

La famille comtale des Saffenberg, issue de la noblesse d’Ahrgau, régnait sur la région de Herzogenrath aux environs de l’an 1060.
Le château principal de cette famille, le château de Saffen, était situé dans la vallée de l’Ahr, près de Mayschoss.
Le comte de Saffenberg disposait d’un droit de passage royal sur ses terres traversées par l’importante route commerciale entre Cologne et la Flandre.
Ce droit de passage avait pour but de protéger les commerçants. L’établissement de postes de péage a été autorisé pour la perception de ce droit de passage ; les commerçants y payaient pour la protection et l’utilisation des routes.
Depuis l’époque romaine, la principale route entre Cologne et les côtes de la Manche passait par Jülich, Heerlen, Maastricht et Tongres.
Au Moyen-Âge, la route a toutefois été déplacée plus au sud et s’est alors étendue de Jülich à Herzogenrath en passant par Aldenhoven et Alsdorf, puis par Heerlen et Maastricht jusqu’à Boulogne-sur-Mer.
Le château à péage du comte de Saffenberg a été bâti sur le rocher à côté du passage de la Worm à Herzogenrath. C’est à ses pieds que s’est développé le bourg, qui est devenu plus tard la ville fortifiée de Herzogenrath.
La porte basse donnant à l’est sur la Worm et la porte haute menant vers Kerkrade et Aix-la-Chapelle définissaient l’axe principal de la ville. Il existait une troisième porte en direction d’Eygelshoven.

Peter Dinninghoff

 

Vue du château depuis la Kleikstraße (Photo : Petra Baur, Ville de Herzogenrath)

Le nom de Burg Rode est mentionné pour la première fois dans des documents en 1104 dans les « Annales Rodenses ». Le château de Rode est un château secondaire des comtes de Saffenberg, dont le siège ancestral, le Saffenburg, est situé à Mayschoss dans la vallée de l’Ahr. Au pied du château de Rode passait à l’époque l’une des plus importantes routes commerciales d’Europe occidentale, partant de Cologne sur le Rhin, passant par Maastricht sur la Meuse et Anvers sur l’Escaut, en direction de la mer du Nord et de Londres. La route traversait la rivière Wurm près du château. En échange de la protection des passants, l’empereur autorisait les comtes à percevoir des droits de douane.

Un litige entre les comtes de Saffenberg et les ducs de Limbourg au sujet des terres de Rode, qui dura de nombreuses années, se termina en 1136 par le mariage du futur duc Henri II de Limbourg avec Mathilde de Saffenberg. Ce mariage est à l’origine du nom « s Hertogenrode », qui signifie « la clairière du duc ». Lorsque ‘s-Hertogenrode fut rattachée à la Prusse après le Congrès de Vienne en 1815, le nom de Herzogenrath apparut.

La ville de Rode a obtenu le droit de cité vers 1160 et le duc Walram IV lui a accordé le droit de battre monnaie vers 1260. En 1282, le roi Rodolphe de Habsbourg accorde également à la ville le droit de battre monnaie dans le Limbourg. Après la mort d’Irmgard de Limbourg, mariée à Rainald Ier de Gueldre et sans enfant, la bataille de Worringen (1288), l’une des plus grandes batailles de chevaliers du Moyen-Âge, eut lieu en raison d’un conflit sur les droits d’héritage.

Par la suite, les terres de Rode sont passées sous la domination des ducs de Brabant. Entre 1387 et 1396, la duchesse Jeanne de Brabant cède au duc Philippe II de Bourgogne ses droits souverains sur le Limbourg et les terres « von Overmaas » (les terres à l’ouest de la Meuse). Entre 1389 et 1393, la tour actuelle du château fut élevée par le burgrave Goswin von Heer. Par le mariage de Maximilien Ier d’Autriche avec Marie de Bourgogne en 1477, les terres reviennent à la Maison de Habsbourg et sont données en fief au duc Guillaume V de Jülich. Charles Quint rachète les terres de Rode en 1544 et Rode est annexé aux Pays-Bas habsbourgeois, d’abord aux Espagnols, puis, à partir de 1713, à la ligne autrichienne. Cette période est marquée par des troubles politiques et religieux. Vers 1684, le roi de France Louis XIV mène ses guerres de brigandage qui dévastent la ville et son château. Seule la tour ronde du château subsiste.

En 1750, le gouvernement des Pays-Bas autrichiens à Bruxelles décide d’utiliser le château comme centre administratif. Deux ailes sont construites à cet effet, l’une à droite et l’autre à gauche de la tour. Les « procès Bockreiter » se sont déroulés dans les salles du château au cours de ces années.

À l’exception de Welz et de Rurdorf, l’ancien territoire de Hertogenrode a été annexé à l’arrondissement de Maastricht en 1794.

Après le Congrès de Vienne en 1815, la rivière Wurm constitue la frontière entre Kerkrade et la Prusse Herzogenrath jusqu’à l’établissement des frontières actuelles en 1817. Le château est alors vendu aux enchères, la ville de Herzogenrath acquérant le droit d’achat. Au cours des années suivantes, le château se détériore de plus en plus jusqu’à ce que le propriétaire d’usine August Schmetz de Herzogenrath le reconstruise en 1877. En 1903, le propriétaire de l’usine Georg Ahlemeier fait rénover le château dans sa forme actuelle par le maître d’œuvre d’Aix-la-Chapelle, le professeur Buchkremer. En 1913, le fils d’Ahlemeier vend à nouveau le château à la ville de Herzogenrath, qui y installe la mairie et la résidence du maire.

Le 23 mai 1982, la ville de Herzogenrath a transféré le château à l’association « Burg Rode e.V. ». L’association a pour but de préserver le château en tant que bâtiment historique et de l’aménager en tant que centre culturel et social de la ville de Herzogenrath. Tous les membres de cette association travaillent bénévolement et organisent des concerts, des conférences et des expositions. Tous les événements sont également transfrontaliers.

L’un des points forts est depuis longtemps la fête du château, qui a lieu chaque année le premier week-end de juin et qui attire régulièrement plus de 30 000 visiteurs. En outre, le marché de Noël, organisé en collaboration avec l’association Stadtmarketing e.V. et la ville de Herzogenrath, est devenu un événement majeur.

Les mariages célébrés dans le château, qui offre une ambiance festive, sont également appréciés par de nombreux citoyens. Les différentes salles peuvent être louées à un prix raisonnable. Nous proposons également aux groupes (sur réservation) des visites guidées du château de Rode, de la cave à la tour. Des visites guidées adaptées aux enfants peuvent également être réservées sous la direction de la « Chevalerie du Limbourg ». Vous trouverez des informations sur toutes les offres culturelles à l’adresse suivante :
www.burgrode.de

Mais au fil des ans, de plus en plus de mesures de rénovation se sont avérées nécessaires. La ville a eu de plus en plus de mal à supporter les mesures de construction d’un bâtiment qui ne lui appartenait pas. Le 19 décembre 2022, l’association Burg Rode e.V. a transféré le château à la ville de Herzogenrath. Cela signifie que le château appartient à nouveau entièrement à la ville de Herzogenrath.

Catharina Scholtens

Retour en haut