Bureau de douane/de péage, Aachener Straße

Bureau de douane sur l’Aachener Straße en direction de Herzogenrath, avant la Première Guerre mondiale (archives municipales de Herzogenrath)

Pour l’escorte et l’entretien des routes était autrefois appliqué un droit de douane.
Pendant cette période d’alternance, le droit de douane à Herzogenrath a d’abord appartenu au comte de Saffenberg, puis au duc de Brabant.
Après la défaite de Napoléon et le Congrès de Vienne en 1815, la compétence pour traiter toutes les formalités douanières est passée à la Prusse, puis à l’Empire allemand. 
L’un des passages de frontière les plus importants et les plus rentables du duché de Limbourg, et plus tard du duché de Brabant, était situé sur ce tronçon de la route de Herzogenrath.
Les commerçants qui traversaient et suivaient la route commerciale Cologne-Flandre étaient pour ainsi dire obligés d’emprunter la seule route établie ici. Il fallait payer un droit de douane, ce qui représentait une importante source de revenus pour les seigneurs.
C’est pourquoi l’autorité sur un péage a toujours constitué un nouvel objet de litige.
Les recettes du péage de Herzogenrath ont dépassé plusieurs fois celles des autres bureaux.Le péage traditionnellement situé à Rimburg n’était en fait occupé à l’époque que pour rappeler aux marchands de payer le passage du péage à Herzogenrath.
À l’origine, le poste de péage de Herzogenrath était situé au bas de la ville. Sous l’Empire prussien, le poste a été déplacé plus haut sur la colline, sur la frontière même avec Kerkrade.
Finalement, les bureaux de douane néerlandais et allemands situés du côté ouest de la petite muraille frontalière ont collaboré pour gérer conjointement les formalités douanières au passage des Pays-Bas vers l’Allemagne et vice-versa.

Peter Dinninghoff

Poste de douane néerlandais (archives municipales de Herzogenrath)

La maison au premier plan et le poste de douane ont été démolis dans le cadre de la transformation de la Neustraße et du bâtiment de l’EBC. Le centre d’affaires Eurode se trouve maintenant à cet endroit.

Passage de la douane allemande avant 1968, en direction de Herzogenrath (archives de la ville de Herzogenrath)

Le poste de douane allemand se trouvait au numéro 44 de la Aachener Straße. Dans le bâtiment de service (à droite, maison à l’arrière-plan), il y avait des appartements de service pour les douaniers aux étages supérieurs. Pendant la période nazie, la Gestapo y avait un bureau.

Passage de la douane allemande avant 1968, direction Kerkrade (archives municipales de Herzogenrath)

Retour en haut